La Norvège s’affirme comme le leader mondial du gaz liquéfié

Norvège – Pour la première fois, un navire américain parti du port Marcus Hook (Philadelphie), transportant 27.500 mètres cube de gaz liquéfié a accosté à Heroya près  de Porsgrunn, une enclave dotée du plus grand parc industriel chimique de Norvège. La pays confirme ainsi sa position de leader mondial dans le stockage et le traitement du LNG (Liquified Natural Gas). Le groupe suisse Ineos a l’intention de renouveler l’opération chaque semaine, car aussi singulier que cela puisse paraître, il est économiquement  plus rentable de traiter une matière première venant des Etats-Unis que celle disponible en Norvège. Ineos, qui emploie 17.000 personnes,  a généré en 2015 un chiffre d’affaires de 50 milliards de dollars. Sa filiale allemande, implantée à Colgne, est, avec ses 2.000 salariés, l’une des plus importantes du groupe. Spécialisée dans la production de textiles, de caoutchouc et de fibres synthétiques, elle nécessite une logistique que seuls les pays scandinaves et plus particulièrement la Norvège sont en mesure de lui garantir. A Oslo est né le programme Innovation Norway qui réunit armateurs et pouvoirs publics des pays directement concernés, en l’occurrence la Suède, les Pays-Bas et la RFA. Les ports des mers du Nord et Baltique vont être amenés à jour un rôle prépondérant dans le transport, le stockage et l’approvisionnement en gaz naturel.  Dans le nord de la Norvège, sur la presqu’île de Melkoya, sont implantés les plus grands groupes nationaux, ABB Norge, Statoil et Gasnor. (Source : owc)

error: Content is protected !!