Les Allemands font la cour à Elon Musk

F-J.Pschierer, Ministre bavarois de l’Economie : OK pour Tesla, mais pas trop près de BMW !

Allemagne/USA – Les projets du président-fondateur de Tesla, Elon Musk, ont beau être utopiques et difficiles à vulgariser, il n’en demeure pas moins qu’ils suscitent toujours les convoitises d’élus locaux qui, pour s’arroger des revenus fiscaux conséquents, sont prêts à ouvrir leurs portes aux concurrents directs des entreprises nationales. Dans la politique locale, que ce soit en Allemagne ou ailleurs, le patriotisme n’a guère de sens. Lorsque Musk a annoncé qu’il souhaitait fonder en République Fédérale une « gigafactory », censée dans un premier temps fabriquer des batteries, puis dans une seconde phase de développement des véhicules électriques, les ministres-présidents de la Sarre et de Rhénanie-Palatinat ont immédiatement engagé des pourparlers avec celui  qui provoque autant de controverses que de dithyrambes. Les états-majors politiques des deux lands, bien que rivaux, ont le même argument de vente en jouant de leur proximité avec les pays de Bénélux, où Musk a déjà investi, à Tilbourg, dans une chaîne de montage. Ayant eu vent des négociations, le ministre bavarois de l’Economie, Franz-Josef Pschierer, s’est immédiatement mis sur les rangs, allant jusqu’à déclarer ouvertement au quotidien Süddeutsche Zeitung que « la Bavière disposait d’excellentes conditions pour répondre aux attentes de l’investisseur américain » . Le ministre reconnaît toutefois que l’arrivée de cet homme considéré par les uns comme un « fou », par les autres comme un « génie »,  pourrait poser quelques problèmes s’il venait à jeter son dévolu sur Munich où siège une institution nationale et internationale qui s’appelle BMW. Conscient du dilemme, F-J.Pschierer propose Hof, une ville située au nord-est de la Bavière et proche de la frontière tchèque. Il semble avoir oublié que cette cité, essentiellement connue pour son festival du cinéma allemand, est située à près de 700 kilomètres de Tilbourg. En avion, c’est un saut d’oiseau mais en voiture ou en camion, même électrique, c’est un calvaire car il faut traverser la Ruhr, ce qui n’est pas une mince affaire. vjp

error: Content is protected !!