Mobilité électrique : le PDG de VW lance un pavé dans la marre

Mobilité électrique : le PDG de VW lance un pavé dans la marre

Allemagne/UE – Alors que l’Union Européenne tente d’imposer une règlementation homogène, destinée à réduire les émissions de CO2 dans l’atmosphère, le président directeur général de Volkswagen sort des sentiers battus et dénonce le pari du tout électrique. A l’occasion d’une manifestation de promotion organisée à Wolfsburg, siège du groupe, Herbert Diess, a tenu à rectifier le discours  tenu pas un nombre croissant de décideurs, légitimement sensibles aux conséquences du réchauffement climatique. 

Lire la suiteMobilité électrique : le PDG de VW lance un pavé dans la marre

Référendum homophobe : une « gifle » à la roumaine !

Roumanie – Depuis plusieurs mois, la société roumaine a été divisée sur un sujet qui demeure tabou en l’occurrence la vie en commun de deux personnes de même sexe. L’église orthodoxe qui demeure un puissant lobby dans la République des Carpates, avait suggéré au gouvernement, qu’il inscrivît l’interdiction du mariage homosexuel  dans la Constitution. Face … Lire la suiteRéférendum homophobe : une « gifle » à la roumaine !

Le Parlement Européen face au difficile cas roumain

Après la Hongrie et la Pologne, Juncker doit composer désormais avec la Roumanie

Roumanie/Hongrie/Union Européenne – Après avoir contraint le ministre-président de Hongrie, Viktor Orban, de venir s’expliquer sur sa politique migratoire et sa conception de la liberté de la presse et de l’indépendance de la justice, le Parlement Européen en a fait de même, hier, avec la cheffe du gouvernement roumain, Viorica Dancila, qui a été placée à ce poste pour se substituer  à Liviu Dragnea, secrétaire général du Parti Social-Démocrate, interdit de gestion car soupçonné de corruption, de conflits d’intérêts, d’abus de confiance, d’abus de pouvoir, de détournements de fonds, bref de tous ces « petits » délits qui sont, hélas, monnaie courante dans la République des Carpates. Est-ce parce qu’elle est une femme, toujours est-il que la pasionaria de l’Assemblée Européenne, Judith Sargentini, qui fait de la chute d’Orban son objectif de carrière, est restée étrangement silencieuse lorsqu’il s’est agi de dénoncer ouvertement et publiquement les méthodes pour le moins douteuses en vigueur à Bucarest.

Lire la suiteLe Parlement Européen face au difficile cas roumain

Les Allemands remettent les pieds sur terre

Allemagne – La Chancelière ne remettra pas son mandat en jeu et il est hors de  question qu’une quelconque motion de censure soit déposée au Bundestag. En changeant de responsable à la tête de leur groupe, les députés membres du parti, dont Angela Merkel est la présidente, ont suscité un certain nombre d’interrogations auxquelles le nouveau président Ralph Brinkhaus a tenu à répondre en personne. Sa candidature,  contre le président sortant, Volker Kauder, fidèle compagnon de route de la Chancelière, ne doit pas être assimilée à une tentative de déstabilisation de la tête de l’exécutif mais au contraire à un soutien sans faille à l’égard d’une femme qui ne change pas d’alliés de jour au lendemain au sein de sa famille politique.

Lire la suiteLes Allemands remettent les pieds sur terre

Europe : le soleil se lève à l’est

A centre, Klaus Johannis, président de la Roumanie

Allemagne/Roumanie/Europe Centrale – Le 3è sommet des douze pays à l’origine de l’Initiative Trois Mers (DMI / Drei-Meere-Initiative), destinée à modérer l’axe Paris-Berlin dans la nouvelle configuration de l’Europe, s’est achevé hier à Bucarest dans un climat et par des conclusions qui, une fois n’est pas coutume, laissent penser que tout n’est pas perdu et que le centre et l’est du continent redonneront, peut-être, une note d’espoir aux vrais européens ne souhaitant pas abandonner le navire.   Lorsqu’en 2015, les présidents croate et polonais ont décidé de regrouper les douze pays situés entre les mers Baltique, Noire et Adriatique, les dirigeants occidentaux ont regardé de haut cette DMI qu’ils avaient tendance à considérer comme une espèce de club, majoritairement conservateur,  qui ne pèserait pas lourd sur l’avenir du continent. Mais en l’espace de trois ans, la donne a changé.

Lire la suiteEurope : le soleil se lève à l’est

Lettre ouverte à Monsieur Stéphane Bern

Sauveur de vieilles pierres avec l’argent des pauvres !

Cher Monsieur Bern,

C’est parce que vous incarnez à mes yeux tout le Mal Français que je me permets de vous adresser cette lettre. N’ayez crainte, je ne suis pas à la tête d’un média dit de « masse » et ce courrier n’aura pas l’importance et la résonance que je serais en droit d’espérer. Il ne sera lu que par quelques centaines de personnes, ce qui est, pour moi, une performance. Je préfère en effet n’être lu que par des personnes qui sont sur la  même longueur d’onde que moi, plutôt que par des millions de moutons, sensibles aux messages transmis par une presse que je s’assimile de plus en plus à celle en vogue à l’époque coloniale.

Lire la suiteLettre ouverte à Monsieur Stéphane Bern

Impossible n’est pas Hongrois !

Hongrie/UE – Considérant avoir accompli sa mission, Zoltan Balog, ministre hongrois des affaires sociales et fidèle conseiller du ministre-président, Viktor Orban, a décidé de renoncer à ce poste, le plus important après celui de chef de gouvernement, pour se consacrer à la « Fondation pour une Hongrie Citoyenne », une structure qui va lui permettre d’internationaliser des projets qui lui tiennent à cœur, dont la reconnaissance de la culture Rom dans la société européenne.

Lire la suiteImpossible n’est pas Hongrois !

Roumanie : paradis des maisons pompeuses et sans âme !

Roumanie/Europe Centrale – La migration la plus importante qu’a connue l’Europe après la fin de la seconde guerre mondiale est celle consécutive aux conflits qui se sont succédé au cours des années 90 dans les pays de l’ex-Yougoslavie. La France, l’Italie, l’Espagne mais aussi et surtout l’Allemagne et l’Autriche ont vu déferler des vagues de centaines voire de milliers de personnes arrivant de Serbie, Croatie, Bosnie-Herzégovine ou du Kosovo.  Bien que certains pays d’accueil, dont la France,  aient été déjà confrontés à des problèmes de chômage, l’arrivée de ces migrants n’a pas soulevé de réactions xénophobes, à l’instar de ce qui se produit à l’heure actuelle. Etant difficile de faire la distinction entre un Serbe, un Croate ou un Bosniaque, tous étaient des « Yougos », comme si le Maréchal Tito avait été encore parmi nous. Ouverts à tous les métiers, le plupart est arrivée à s’intégrer. Beaucoup ont travaillé durement sur des chantiers ou des abattoirs, d’autres ont été plus chanceux et se sont enrichis en travaillant dans le tourisme et la gastronomie. Il n’est de quartier berlinois ou munichois sans son restaurant proposant des spécialités des Balkans. Et les occidentaux de découvrir, après la pizza, la paella et le kebab, le cevapi, le kajman ou le relisch.

Lire la suiteRoumanie : paradis des maisons pompeuses et sans âme !

Evénements de Chemnitz ou le persistant malentendu européen

Allemagne/France/UE – Le vendredi 7 septembre dernier,  Arte a naturellement analysé les événements de Chemnitz. Il eut été insolite et illogique qu’elle n’y consacrât pas un long développement. Il n’est en effet pas inutile de rappeler que la chaîne hertzienne la moins regardée de l’hexagone est née de la volonté de la France et de l’Allemagne de créer une plateforme commune censée pérenniser l’entente cordiale et culturelle entre les deux pays. Au fil des ans, la chaîne a changé d’appellation, elle n’est plus franco-allemande mais européenne. Cette évolution est logique puisque les deux initiateurs, surtout le second, sont encore, nous dit-on, les moteurs de l’Union Européenne.  Mais le problème avec Arte provient du fait que les  programmes phare susceptibles d’intéresser les deux publics ne sont souvent visibles que par l’un d’entre eux.

Lire la suiteEvénements de Chemnitz ou le persistant malentendu européen

La cabale contre la Hongrie repart de plus belle

Hongrie/France/UE – La députée européenne hollandaise Judith Sargentini est la membre du Parlement de Strasbourg qui bat tous les records en matière de haine à l’égard du ministre-président de Hongrie, Viktor Orban . A l’instar d’un fin limier ou d’un détective digne d’un Hercule Poirot, elle a mené son enquête auprès de tous les organismes susceptibles d’abattre celui qu’elle assimile à  un dangereux populiste d’extrême-droite qui met à mal la démocratie .

Lire la suiteLa cabale contre la Hongrie repart de plus belle

error: Content is protected !!