La Hongrie se nucléarise pour garantir son indépendance

Le site de Paks: les équipements et les zones de protection et de sécurité représentent la superficie de Budapest, soit 525 km2, cinq fois celle de Paris

Hongrie – Après des années de controverses, débats et contestations, l’agrandissement de la centrale nucléaire de Paks en Hongrie va bel et bien se concrétiser, comme le souhaite le gouvernement pour garantir l’indépendance du pays dans le secteur stratégique de l’énergie. Parce qu’un taux de croissance annuel compris entre 3 et 4%, n’est pas à exclure, la République du Danube, à l’instar de la République Tchèque, de la Slovaquie et de la Pologne, va être confrontée à une forte demande en électricité. Naturellement, ces territoires, parce qu’ils sont proches, à vol d’oiseau, de Tchernobyl suscitent légitimement des appréhensions. Mais pour les Hongrois et surtout ceux qui les dirigent, l’extension est une occasion rêvée pour prouver leurs capacités à gérer le pays à l’occidentale et de manière plus  ou moins indépendante.

Lire la suiteLa Hongrie se nucléarise pour garantir son indépendance

Financement du terrorisme : Rachel Ehrenfeld retire la sonnette d’alarme

Hongrie – L’essayiste et chercheuse, Rachel Ehrenfeld, spécialiste mondialement reconnue de la nébuleuse islamiste, s’est récemment exprimée à Budapest lors d’une conférence remarquée sur le financement du terrorisme. Cette femme, pour le moins courageuse, tire depuis plus de vingt ans, c’est-à-dire bien avant les attentats qui ont dramatiquement frappé l’Europe, de Londres à Istanbul, la sonnette d’alarme. Elle s’ouvre publiquement sur un mal financé par nos impôts.

Lire la suiteFinancement du terrorisme : Rachel Ehrenfeld retire la sonnette d’alarme

Hongrie : les patrons allemands à mille lieues de la politique

Hongrie/Allemagne/UE – Depuis son arrivée au pouvoir, le ministre-président de Hongrie, Viktor Orban (Photo) est devenu l’enfant terrible de l’Union Européenne. Il ne se passe d’années voire de mois sans qu’il ne crée l’actualité en tenant des propos dérangeants ou en prenant des décisions incompatibles avec la solidarité européenne. Il est le seul dirigeant à avoir défendu les « racines chrétiennes » de l’Europe, lesquelles auraient, selon lui, contribué au maintien de la paix sur le Vieux Continent. Partant de ce postulat, il ne cache pas ses sentiments anti-islam. Il n’a rien contre les Arabes, à condition qu’ils restent chez et qu’ils ne viennent pas s’immiscer dans une société qui a déjà suffisamment souffert et qui commence seulement aujourd’hui à respirer après des décennies de dictature.

Lire la suiteHongrie : les patrons allemands à mille lieues de la politique

Migration : un jugement qui risque de coûter cher à l’Europe

Hongrie/Slovaquie/UE – Après les bureaucrates de la Commission Européenne, les magistrats de la Cour  Européenne de Justice (CEJ)sont-ils payés pour mieux diviser l’Europe ? La question mérite d’être posée au lendemain d’un jugement qui oblige la Hongrie et la Slovaquie à accueillir un nombre de migrants fixé par Bruxelles.

Lire la suiteMigration : un jugement qui risque de coûter cher à l’Europe

La Hongrie toujours plus solidaire de la Pologne

Frans Timmermanns, vice-président de la Commission Européenne, « grand inquisiteur » selon Viktor Orban

Hongrie/Pologne – Les manifestations  de masse qui ont lieu régulièrement depuis plusieurs semaines dans la capitale et les plus grandes villes polonaises pour inciter le gouvernement à revenir sur la loi réformant la justice, n’émeuvent guère le gouvernement, lequel peut compter sur le soutien sans faille du ministre-président de Hongrie, Viktor Orban.

Lire la suiteLa Hongrie toujours plus solidaire de la Pologne

Europe : l’extrême-droite n’a pas dit son dernier mot !

Visuel du Jobbik, le parti ultra conservateur hongrois

Hongrie/France/Allemagne – Depuis l’élection d’Emmanuel Macron, on nous rebat les oreilles, à savoir que les relations franco-allemandes sont au beau fixe et que tout semble prêt pour  reconstruire une Europe qui se cherche. Mais penser que le moteur Paris-Berlin va démarrer sans tousser, sous prétexte que quelques ministres et non des moindres, en l’occurrence le premier  et celui de l’économie, maîtrisent la langue de Goethe, est aller un peu vite en besogne. C’est aussi un point de vue assez hasardeux que de nous faire croire que l’extrême-droite bat des ailes. En France, peut-être, dans d’autres pays européens assurément pas.

Lire la suiteEurope : l’extrême-droite n’a pas dit son dernier mot !

Des milliers de manifestants dans les rues de Budapest

Henriett Dinok

Hongrie – Une semaine après la manifestation qui s’est déroulée, dimanche dernier à Budapest, des milliers de personnes sont appelées à se regrouper de nouveau pour dénoncer la politique menée par le parti Fidesz au pouvoir. « Nous sommes bruyants, nous sommes nombreux et n’avons pas peur du gouvernement » pouvait-on lire sur les banderoles. Deux femmes sont sorties du lot pour vilipender la politique menée par le ministre-président, Viktor Orban. Henriett Dinok, une activiste Rom, s’est distinguée en clamant haut et fort que « ce n’est pas Bruxelles qu’il faut freiner mais les oligarques en place qui s’enrichissent sur notre dos ».

Lire la suiteDes milliers de manifestants dans les rues de Budapest

Après la Hongrie, George Soros visé par la Pologne

Pologne/Hongrie – Le milliardaire George Soros va-t-il bientôt être au cœur d’une bataille destinée à prendre une ampleur internationale ? La question se pose de plus en plus depuis que le ministre-président de Hongrie a pris l’initiative de remettre en cause l’existence de l’Université d’Europe Centrale, fondée par Soros, en 1991. Le chef de l’exécutif hongrois semble avoir mis le feu à un dossier des plus sensibles qui a déjà des répercussions en Pologne.

Lire la suiteAprès la Hongrie, George Soros visé par la Pologne

Soros à Bruxelles ou le jeu très dangereux de Jean-Claude Juncker

Jean-Claude Juncker

Hongrie/UE – La Commission Européenne a décidé d’engager une procédure de violation de contrat à l’encontre du gouvernement hongrois. Cette action est la conséquence d’une réforme visant à encadrer les activités de l’Université Centrale Européenne (UCE), fondée en 1991, par le milliardaire américain George Soros, farouche adversaire du ministre-président Viktor Orban. Ce dernier est attendu aujourd’hui à Bruxelles par les plus grandes personnalités membres de la Commission.

Lire la suiteSoros à Bruxelles ou le jeu très dangereux de Jean-Claude Juncker

error: Content is protected !!