Crise de l’agriculture : ces politiques qui cachent une réalité

Russie/France/Allemagne/UE – « Ce ne sont pas des promesses en l’air, ce ne sont pas des déambulations pour plaire, ce sont des actions concrètes qui ont commencé. Les urgences qui frappent aujourd’hui le monde agricole rendent encore plus insupportables les postures et mon sentiment c’est que nous ne pouvons plus accepter que certains se posent en grands défenseurs de l’agriculture en paroles mais travaillent dans les actes à maintenir le statu quo. Il y a eu trop de décennies où on se promenait en tapotant les vaches pour parler pudiquement. Je ne suis pas là pour plaire, je suis là pour faire » .C’est par ces phrases que le site de « La République en marche » a relayé les propos d’Emmanuel Macron sur le monde agricole et c’est un peu le même langage qu’a tenu le ministre fédéral allemand de l’agriculture et de l’alimentation, Christian Schmidt, lors de l’ouverture de la « Grüne Woche », comparable au Salon de la porte de Versailles quant au nombre de visiteurs, mais incomparable dans sa philosophie car elle n’est pas un rendez-vous franco-français mais un carrefour de rencontres et de réflexions à l’échelon international. Les Allemands et les Français, comme par ailleurs tous les citoyens du monde, ont un point commun : ils mangent et dans les pays où ils ne se nourrissent pas trop mal, ils votent.

Lire la suiteCrise de l’agriculture : ces politiques qui cachent une réalité

Budget européen : Merkel joue avec le feu

Allemagne/ Pologne /République Tchèque/Slovaquie/Hongrie/ UE – Bien que son avenir politique soit de plus en plus incertain, la Chancelière allemande a pris officiellement une position qui risque d’avoir des conséquences dramatiques sur l’avenir de l’Europe. L’étincelle a été allumée par le Brexit qui pose de plus en plus de problèmes à Bruxelles. Que le Royaume-Uni soit toujours décidé à quitter l’Union est une affaire entendue, ce qui l’est moins est le nombre et le nom du ou des pays qui sont prêts à contribuer davantage au budget européen, pour combler le vide laisser par Londres. A cause du référendum, dix milliards d’euros vont manquer, en 2019, dans les caisses.

Lire la suiteBudget européen : Merkel joue avec le feu

2018 : année de fièvre boursière en Allemagne

Allemagne/France – Alors qu’en France, Emmanuel Macron redouble d’efforts pour attirer des investisseurs étrangers et se réjouit des promesses de 2,5 milliards formulées récemment lors d’une rencontre au sommet au Château de Versailles, en Allemagne on s’attèle à l’entrée sur les marchés financiers de mastodontes bien partis pour faire trembler tous leurs concurrents. Et les regards de se porter sur Healthehineers, la filiale de Siemens spécialisée dans l’appareillage médical et à ce titre la plus prometteuse en terme de développement et de rentabilité, deux paramètres qui séduisent les actionnaires auxquels le pdg de Siemens, Joe Kaeser promet plus de trois milliards d’euros de dividendes.

Lire la suite2018 : année de fièvre boursière en Allemagne

Martin Schulz : un destin à la Fillon !

Allemagne/France – Lorsque Martin Schulz a ravi dans des circonstances douteuses le poste de secrétaire-général du Parti Social-Démocrate (SPD) à Sigmar Gabriel, alors ministre de l’Economie, l’événement avait suscité d’innombrables commentaires assortis d’un effet de surprise qui laissait présager un renouveau au sein de la formation historique. Enfin, un homme nouveau, se sont écriés des militants qui, en réalité, connaissaient mal leur nouvel héros, ce qui ne les a pas empêché, de le plébisciter à près de 100%. Du jamais vu dans l’histoire d’un parti, dont les membres souhaitaient, majoritairement, mettre fin à la coalition avec l’Union Démocrate Chrétienne (CDU), présidée par la Chancelière.

Lire la suiteMartin Schulz : un destin à la Fillon !

Merkel dans un nœud de vipères !

Allemagne – Depuis les dernières élections au Bundestag, Angela Merkel n’est plus officiellement la Chancelière mais la tête par intérim de l’exécutif. Les fonctions qu’elle assument depuis plus de douze ans ne pourront être reconduites que si elle parvient à construire une coalition compatible avec les programmes de quatre partis, un défi auquel la Chancelière s’attendait mais ce qu’elle n’avait pas prévu, c’est la chute de 10 points du parti qu’elle préside. Les électeurs ont, certes, contribué à maintenir la CDU (Union Démocrate Chrétienne) dans sa position de première force politique du pays mais lancé un signal en répartissant leurs suffrages sur des formations qui, fortes du résultat des urnes, veulent jouer un rôle actif et non passif dans le futur gouvernement. Aucun Chancelier sortant n’a été jusqu’à présent dans une telle situation, celle consistant à regrouper des personnes qui, sans cette opportunité politique, n’auraient jamais été amenées à travailler ensemble.

Lire la suiteMerkel dans un nœud de vipères !

Le tout électrique relance le débat sur les inégalités

Un des 29 modèles de la série i3 de BMW

Allemagne/UE – Se dirige-t-on vers un monde qui va faire que les couches les plus défavorisées vont être mis à contribution pour que les plus aisés puissent avoir bonne conscience en vivant et travaillant « propre » ? C’est la question qui est soulevée aujourd’hui par un article publié sur le site des DWN (Deutsche WirtschaftsNachrichten) et qui prouve que le combat pour un monde moins pollué est loin d’être gagné. Dans le viseur d’une rédaction très avisée : les voitures électriques qui seraient, comme le prétendent les politiques et les constructeurs automobiles, la solution à tous les problèmes d’environnement. Or, il s’avère déjà que les contraintes liées à une telle métamorphose de la mobilité, sont telles qu’il faudrait être vraiment naïf pour y croire. Pour qu’un produit de consommation courante puisse se populariser en agissant efficacement pour protéger la nature, il doit répondre à deux contraintes : être accessible à tous et être doté d’une logistique adaptée aux besoins. Force est de constater que ces deux conditions ne sont pas à l’ordre du jour et que les milliards d’euros déjà investis par les industriels et les centres de recherche ne servent qu’à flatter l’égo de consommateurs de pays très riches ou de quelques inventeurs et start-upers croyant pouvoir façonner le monde à leur image.

Lire la suiteLe tout électrique relance le débat sur les inégalités

Plans sociaux en cascade dans les banques européennes

Bettina Orlopp : tout sauf harcelée dans un monde de machos

Allemagne/Scandinavie/UE – L’époque où on conseillait aux jeunes plus ou moins diplômés de s’orienter vers le secteur bancaire pour s’assurer d’un avenir paisible sans risque d’être licencié, semble de plus en plus révolue. C’est l’Hypovereinsbank (HVB) allemande, filiale du groupe italien Unicredit qui a donné le ton au début de l’année 2014, lorsqu’elle a décidé de mettre fin aux activités de la moitié de ses 584 filiales. Le président de l’HVB, Theodor Weimer, peu enclin à s’apitoyer sur le sort des 1.600 employés passés à la trappe, s’enorgueillit alors d’être « le premier banquier à prendre les mesures nécessaires à la modernisation du secteur ». Il ajouta, par ailleurs, que cette stratégie était la conséquence des nouvelles habitudes de la clientèle qui n’aurait plus besoin d’aller à la banque pour se faire conseiller.

Lire la suitePlans sociaux en cascade dans les banques européennes

Travailleurs détachés : premier nuage de Macron dans le ciel social européen

Emmanuel Macron face au dumping social et aux inévitables migrations économiques

France/Allemagne/UE – Emmanuel Macron avait fait lors de sa campagne la lutte contre le dumping social un de ses chevaux de bataille. Comme il a fait sienne la volonté d’assumer les promesses, il s’est donc attelé sans attendre le temps nécessaire au problème. Est-ce pour autant une preuve de courage ? Vu de l’étranger, à priori non. Récemment, le hasard a fait que lors d’une pause café sur la terrasse d’un café stéphanois, neuf ouvriers d’un chantier voisin se soient accordés le même plaisir. Trois autres attendaient à l’écart sur un banc public. Curieux de nature et du fait de l’actualité politique et sociale , nous leur avons demandé de quel pays, ils étaient originaires. Aucun ne s’est inquiété de notre curiosité car tous travaillaient en bonne et due forme. S’ils avaient été des travailleurs clandestins, ils ne se seraient pas autorisés ce moment de liberté. Deux et trois possédaient respectivement la double nationalité franco-algérienne et franco-turque , deux venaient d’Albanie et les deux plus jeunes d’Ukraine et de Géorgie. Quant aux trois autres, ils n’avaient pas pu se joindre au groupe, car cette rencontre insolite et, pour un journaliste, fort enrichissante, ayant eu lieu au moment du ramadan, la serveuse d’origine martiniquaise s’était refusée à ce qu’ils s’assoient à leur table sans consommer.

Lire la suiteTravailleurs détachés : premier nuage de Macron dans le ciel social européen

Merkel : salade « fous-y-tout » et sauce à la Obama

Angela Merkel, toujours droite dans ses bottes !

Allemagne/France/UE/Monde – Après douze années passées au sommet de l’Etat, jamais Angela Merkel n’a pu dévoiler au grand jour ses capacités de manipulation comme elle le fait à l’heure actuelle. Tous les condiments sont sur la table et se reconvertirait-elle dans la gastronomie que personne ne serait surpris, qu’elle nous préparât un plat chaud à la «Merkeloise » intégrant des saveurs de bœuf bourguignon, de goulasch hongrois, de spätzle suisses le tout parfumé par des harengs scandinaves. Il faut reconnaître que son actualité nationale lui tend la casserole propice à mijoter ce mets « fous-y-tout », car pour la première depuis son accession au pouvoir, elle va devoir composer un gouvernement non pas avec deux mais trois formations, dont les positions sur certains dossiers sont aussi proches que pourraient l’être en France celles de Jean-Luc Mélenchon et de Marine Le Pen.

Lire la suiteMerkel : salade « fous-y-tout » et sauce à la Obama

Travailleurs détachés : Macron, carrément passé à côté de la plaque !

République Tchèque/Pologne/UE – Alors que la plupart des pays d’Europe Occidentale et plus particulièrement ceux du sud, sont dans l’incapacité de trouver des solutions adaptées à la résorption du chômage des jeunes, les territoires d’Europe Centrale sont, quant à eux, confrontés à une difficulté inverse, en l’occurrence l’inquiétante pénurie de main d’œuvre. C’est en République Tchèque et en Pologne que ce problème est le plus perceptible.

Lire la suiteTravailleurs détachés : Macron, carrément passé à côté de la plaque !

error: Content is protected !!