Procès Schlecker : un jugement purement et simplement scandaleux

Malheureusement, aucune photo d’Anton Schlecker ou des membres de sa famille n’est disponible à titre gratuit. Nous nous excusons auprès de nos abonnés de ne pouvoir illustrer nos articles qu’avec des photos de boutiques qui n’existent plus. La nostalgie a souvent un goût amer !

Allemagne/Autriche/UE – A une époque où il est question de reconstruire une Europe plus juste, il est à espérer que l’Allemagne n’en soit pas le modèle. En effet, le jugement que vient de rendre le tribunal régional du land de Bade-Wurtemberg à Stuttgart laisse pantois et, à peine connu, a suscité d’innombrables commentaires. Qu’un homme qui a trahi la confiance de ses fournisseurs, de ses clients et provoqué le licenciement de 25.000 personnes employées dans les boutiques Schlecker, le tout au prix de détournements de fonds s’élevant à plus d’un milliard d’euros, que cet homme s’en tire avec deux ans de prison avec sursis et 54.000 euros d’amende ( !), est à la fois cynique et inadmissible.

Lire la suiteProcès Schlecker : un jugement purement et simplement scandaleux

Merkel dans un nœud de vipères !

Allemagne – Depuis les dernières élections au Bundestag, Angela Merkel n’est plus officiellement la Chancelière mais la tête par intérim de l’exécutif. Les fonctions qu’elle assument depuis plus de douze ans ne pourront être reconduites que si elle parvient à construire une coalition compatible avec les programmes de quatre partis, un défi auquel la Chancelière s’attendait mais ce qu’elle n’avait pas prévu, c’est la chute de 10 points du parti qu’elle préside. Les électeurs ont, certes, contribué à maintenir la CDU (Union Démocrate Chrétienne) dans sa position de première force politique du pays mais lancé un signal en répartissant leurs suffrages sur des formations qui, fortes du résultat des urnes, veulent jouer un rôle actif et non passif dans le futur gouvernement. Aucun Chancelier sortant n’a été jusqu’à présent dans une telle situation, celle consistant à regrouper des personnes qui, sans cette opportunité politique, n’auraient jamais été amenées à travailler ensemble.

Lire la suiteMerkel dans un nœud de vipères !

Forum de Vérone : l’avenir européen indissociable de la Russie

Italie/Russie/UE – Il sait de quoi il parle, car il dirige la filiale russe de la plus grande banque italienne, l’Intesa Saopaulo. Il y a dix ans, il a créé le Forum de Vérone afin que les acteurs du monde économique puissent s’exprimer en dehors de toute connivence politique. Antonio Fallico a fait de la ville de Vénétie, devenue mondialement célèbre grâce à Shakespeare, un lieu de rencontre unique en Europe où on se penche chaque année sur le rôle prépondérant que joue la Russie dans le développement du Vieux Continent.

Lire la suiteForum de Vérone : l’avenir européen indissociable de la Russie

Accouchement gouvernemental d’un mariage négocié à quatre

Allemagne – Entre deux pays, un dont le président par la grâce d’une majorité relative prend les décisions d’un parti unique, et un dont la tête de l’exécutif respecte les attentes de plus de 80% de l’électorat, lequel est le plus démocratique ?  La réponse ne se poserait pas si elle ne concernait pas deux territoires qui sont contraints de collaborer sur des bases diamétralement opposées. Alors qu’en France,  est actuellement menée sous le prétexte d’un grand nettoyage une politique autoritaire, unilatérale et souvent impopulaire, de surplus impulsée par un mouvement qui n’existait pas il y a à peine deux ans, en Allemagne, on donne du temps au temps, on analyse en détail le résultat des urnes car c’est la façon la plus pragmatique de répondre aux attentes de l’électorat.

Lire la suiteAccouchement gouvernemental d’un mariage négocié à quatre

Accéder à la propriété en Allemagne : un rêve inachevable

 

Des salariés devant vivre très loin pour faire baisser le taux de chômage

Allemagne/UE – Les dirigeants de la République Fédérale d’Allemagne ne sont pas peu fiers de pouvoir afficher un taux de chômage parmi les plus bas d’Europe. Les explications qu’ils donnent sont toujours les mêmes, le sens de l’organisation et de la discipline budgétaire, le savoir-faire technique et technologique, leur forte implantation sur les marchés étrangers et leur capacité à fabriquer des produits de qualité. Si, tous ces facteurs sont avérés, il n’en demeure pas moins que leur succès en matière d’emplois est dû à une autre réalité, beaucoup plus gênante à exposer sur la place publique. Si les salariés sont plus nombreux à se rendre au travail en Allemagne, c’est tout simplement parce que la loi leur impose la mobilité.

Lire la suiteAccéder à la propriété en Allemagne : un rêve inachevable

Bulgarie : pression et corruption en direct et à visage découvert

« Les bas salaires font fuir les Bulgares qualifiés » : une terrible réalité, conséquence de la corruption dénoncée par « Wirtschaftsblatt« 

Bulgarie – Il est de notoriété publique que la Bulgarie est le pays européen le plus corrompu. La corruption est le fléau de ce territoire de plus en plus abandonné par les forces vives de la société qui préfèrent fuir à l’étranger plutôt que de participer au sauvetage de la terre où elles sont nées, terre sauvagement vilipendée sous les yeux d’une population soumise à la pression quotidienne de politiciens et de dirigeants véreux. Le président de la Commission Européenne, travaillerait nous dit-on sur une législation sociale plus juste et solidaire, le président de la République française a fait du dossier sur les travailleurs détachés une priorité de son mandat, s’y attelant alors que personne sur le Vieux Contient ne le lui demandait. Il arrive qu’à Bruxelles, on décide parfois de suspendre les aides vouées aux pays défavorisés, sachant pertinemment qu’elles servent à constituer des réseaux de mafieux. Un mode de pression qui ne sert pas à grand chose, car les subventions de l’union ne représentent qu’un bakchich, comparées à tous les commerces illicites (armes, drogues, prostitution, commerce d’organes, etc.) qui sont monnaie courante dans des pays comme la Bulgarie. Moralité : l’abandon européen sanctionne les couches les plus défavorisées de la société sans pour autant mettre fin à la corruption qui ravage le pays.

Lire la suiteBulgarie : pression et corruption en direct et à visage découvert

L’Allemagne attend son nouveau ministre des finances

Wolfgang Schäuble, ancien ministre des Finances, désormais encore plus utile à la Présidence de Bundestag

Allemagne/UE – La formation du nouveau gouvernement d’Angela Merkel, si son ancien Ministre des Finances, Wolfgang Schäuble, avait pu être reconduit dans ses fonctions. Le verdict des urnes en a voulu autrement car ce fidèle compagnon de la Chancelière lui sera plus utile à la présidence du Bundestag car il est le seul à pouvoir modérer et contredire les discours attendus du parti d’extrême-droite, devenu la 3è force politique du pays. Schäuble est une institution en Allemagne, à tel point que les rares interviewes qu’il accordait à la presse étaient la plupart du temps plus attendues et davantage commentées que celles de la tête de l’exécutif. En Allemagne comme ailleurs et peut-être en Allemagne plus qu’ailleurs, remplacer une institution n’est pas chose aisée car de la personne choisie dépend tout l’équilibre de la société. Si le poste de 1er ministre existait en République Fédérale d’Allemagne, il est évident que pendant huit années consécutives, Wolfgang Schäuble, l’aurait occupé. Parce que de ce côté-ci du Rhin, on ne badine pas avec l’argent et le ministère des finances n’est pas une succursale de celui de l’économie.

Lire la suiteL’Allemagne attend son nouveau ministre des finances

Enseignement et numérique : les Allemands dépassés

Allemagne- Il ne se passe de jour, il ne se lit de discours sans que la numérisation de la société ne soit abordée. Après la crise migratoire et la reconstruction européenne, c’est le dossier le plus abordé par les dirigeants allemands. Premier constat de taille : tous prennent le train en marche et tout se passe comme si les mots logiciels et ordinateurs avaient été déjà relégués dans les poubelles de l’Histoire. En Allemagne le sujet est d‘autant plus sensible et incompréhensible que tout semblait avoir été préparé pour aborder l’avenir avec sérénité c’est-à-dire dans la modernité. Des milliers d’études ont été rédigées par des experts et économistes qui alertaient de l’urgente nécessité d’adapter le monde de l’éducation aux nouvelles technologies.

Lire la suiteEnseignement et numérique : les Allemands dépassés

Merkel face au casse-tête des compromis

L’agilité de la Chancelière à l’épreuve

Allemagne – La gifle qu’a reçue le parti social-démocrate (SPD) aux dernières élections au Bundestag lui a interdit d’envisager la reconduction d’une coalition avec l’Union Démocrate Chrétienne. Parce que le SPD a cumulé les erreurs en choisissant notamment un candidat qui, inconnu de la plupart des électeurs, non seulement n’avait pas sa place dans la course à la chancellerie, mais est parti trop tôt dans la bataille, c’est-à-dire avant que son parti ne subisse trois échecs lors d’élections régionales ayant eu lieu avant le scrutin national. Pas de quoi donner le moral à des militants déjà confrontés aux critiques adressées au gouvernement de coalition en place. Martin Schulz, plutôt que de travailler sur un programme novateur, s’est contenté de ressusciter les vieux discours sur la lutte des classes et les inégalités sociales. A l’instar du Parti Socialiste français, le SPD n’avait d’autre choix que d’entrer dans l’opposition. Cette nouvelle donne n’est pas un cadeau fait à la Chancelière Merkel qui doit aujourd’hui redoubler d’habileté pour former une équipe ministérielle, qui n’intègrera non pas deux ou au maximum trois, mais quatre formations politiques. Lorsque son homologue autrichien, Sebastian Kurz a gagné haut la main les élections, Angela Merkel l’a félicité mais s’est empressée de déclarer que la République des Alpes n’était pas à ses yeux « un modèle », car pour rien au monde elle n’accepterait de travailler avec un mouvement populiste, comme s’apprête à le faire le plus jeune dirigeant européen en fonction à Vienne.

Lire la suiteMerkel face au casse-tête des compromis

Le tout électrique relance le débat sur les inégalités

Un des 29 modèles de la série i3 de BMW

Allemagne/UE – Se dirige-t-on vers un monde qui va faire que les couches les plus défavorisées vont être mis à contribution pour que les plus aisés puissent avoir bonne conscience en vivant et travaillant « propre » ? C’est la question qui est soulevée aujourd’hui par un article publié sur le site des DWN (Deutsche WirtschaftsNachrichten) et qui prouve que le combat pour un monde moins pollué est loin d’être gagné. Dans le viseur d’une rédaction très avisée : les voitures électriques qui seraient, comme le prétendent les politiques et les constructeurs automobiles, la solution à tous les problèmes d’environnement. Or, il s’avère déjà que les contraintes liées à une telle métamorphose de la mobilité, sont telles qu’il faudrait être vraiment naïf pour y croire. Pour qu’un produit de consommation courante puisse se populariser en agissant efficacement pour protéger la nature, il doit répondre à deux contraintes : être accessible à tous et être doté d’une logistique adaptée aux besoins. Force est de constater que ces deux conditions ne sont pas à l’ordre du jour et que les milliards d’euros déjà investis par les industriels et les centres de recherche ne servent qu’à flatter l’égo de consommateurs de pays très riches ou de quelques inventeurs et start-upers croyant pouvoir façonner le monde à leur image.

Lire la suiteLe tout électrique relance le débat sur les inégalités

error: Content is protected !!